\n

La mort d’une rose

chorale_small

Ce matin,
La rose d’hier se penche
Sur son vieux bois.
Elle se rappelle les beaux jours
Où encore prisée
Elle charmait par la beauté et le parfum.

Cet après-midi
Les pétals, d’un rose si pale,
Perdent leur couleur.
L’un après l’autre,
Ils s’envolent vers le sol
Qui les reprend.

Ce soir
La belle robe est tombée.
Que devient une rose
Sans parfum ?
Sans beauté ?
Après une saison effacée ?

Sacramento, le 23 Sept, 2011
Simone Monnier Clay